Étude comparative sur les processus constitutionnels dans le monde arabe : une perspective de genre

13 fév 2018

L’étude régionale comparative sur les processus constitutionnels : une perspective de genre est la première étude de ce type. L'étude est co-écrite par les experts constitutionnels Hoda Elsadda, Salsabil Klibi et Ibrahim Draji et aborde les cas de neuf pays sélectionnés: la Syrie, la Tunisie, l'Egypte, le Liban, la Jordanie, l'Irak, le Maroc, l'Algérie et la Libye. Elle documente et analyse les processus constitutionnels et met l’accent sur le rôle crucial du genre dans la construction de la constitution. Des exemples servent à illustrer les différentes approches adoptées par les constitutionnalistes et sont examinés dans une perspective sensible au genre.

L’étude est basée sur le même principe qui a été mis en lumière par l’ABC pour une Constitution sensible au genre : le processus de construction de la Constitution ne peut pas se limiter à l’inclusion de quelques provisions d’égalité des sexes ; il doit être encadré par une approche compréhensive et sensible au genre. Cela signifie engendrer le langage de la constitution et d'autres textes juridiques, en protégeant explicitement les droits des femmes, et en assurant la participation égale des femmes dans les sphères publiques et politiques, en tant que composantes nécessaires d'un véritable système démocratique.

Cette étude a été publiée avec le soutien financier de l’Union Européenne et de la Suède.