Bakhshan Zangana

Poste: 
Secrétaire Générale du Haut Conseil des Femmes, Gouvernement Régional du Kurdistan

Allocution de Madame Bakhshan Zangana, Secrétaire Générale du Haut Conseil des Femmes, Gouvernement Régional du Kurdistan

Chers frères, chères sœurs, mesdames et messieurs les membres du groupe national de mise en œuvre du Plan National pour l’application de la résolution 1325,

Honorables invités,

Bonjour et bienvenue à toutes et à tous. Je voudrais d’abord saluer tout particulièrement celles et ceux qui ont pris la peine de se déplacer pour assister à cette rencontre.
Votre présence, aujourd'hui dans cette salle, réaffirme la forte détermination à mettre en œuvre le plan national.
Ce processus de mise en œuvre, qui a requis  de tous un temps précieux et des efforts soutenus au cours des différentes  étapes d’élaboration du plan, et ceci en dépit de circonstances exceptionnelles et difficiles, a conduit le groupe de travail d’une part à mettre en place un plan d'urgence d’un an, d’autre part à établir des plans sectoriels pour les institutions nationales, que ce soit à Bagdad ou dans la région autonome du Kurdistan irakien, enfin à veiller à couronner les efforts consentis pour développer le plan national au cours des années précédentes par un rapport de mise en œuvre qui sera le fruit tant de l’effort collectif que du travail de coopération de toutes les parties concernées.
Nous sommes pleinement conscients du fait que la mise en œuvre n’atteint pas encore le niveau de nos attentes et de notre ambition et ce pour de nombreuses raisons que je ne pourrais exposer ici mais qui feront l’objet d’un rapport.
Selon moi, la réalisation la plus importante réside dans le travail de coopération des ministères et des autres institutions nationales avec les organisations de la société civile et  le monde du travail, et  ceci pour un objectif lié à la situation des femmes, donc concernant  la société entière : leur permettre de développer leurs capacités et leur offrir des opportunités de participation à l’édification de la sécurité et de la paix dans le pays.
D’expérience, je peux vous dire que rares sont les cas où des institutions officielles, y compris les institutions militaires et sécuritaires, se sont intéressées  à un projet visant à  améliorer le sort des femmes, voilà ce qui  nous rend optimistes et  démontre  que que nous avons franchi une étape décisive pour la cause des femmes : elle devient de fait la cause de l’État, de ses institutions officielles et non-officielles. Ceci est un acquis majeur.
Aujourd'hui, nous sommes ici pour définir le cadre général du plan pour la prochaine étape, ou du moins,  développer la prochaine étape de travail pour élaborer  le deuxième plan national, en tirant parti des leçons précédentes, tant en termes d’échecs que de  réussites, les lacunes et les obstacles, ainsi que les chances de succès pour sa mise en œuvre.
Je souhaite que cette prochaine étape soit un progrès et que le second plan soit mis en œuvre dans des conditions plus favorables et à un niveau plus avancé.
Je tiens donc à souligner ici que nous allons, en tant qu'institution gouvernementale dans la région du Kurdistan, consentir tous les efforts possibles pour aider cette équipe exceptionnelle à surmonter les difficultés et les obstacles parce qu’un objectif commun nous lie, celui d'améliorer la condition des femmes, quelque soient leur appartenance sociale, politique ou religieuse, sans discrimination, en les valorisant et en leur offrant des possibilités d’exercer leurs capacités et de les mettre au service de l’édification de la sécurité et de la paix.
Mille mercis à tous ceux qui ont contribué à cette noble tâche et une nouvelle fois bienvenue à Erbil où je vous souhaite de passer un agréable séjour. Les élections s’y déroulent dans une excellente atmosphère comme dans l’ensemble de l’Irak.

Bakhshan Zangana
Secrétaire Générale du Haut Conseil des Femmes au sein du Gouvernement Régional du Kurdistan